Espace d’accélération et de croissance
du Saguenay—Lac-Saint-Jean

Catégories d’innovation

NATURES D’INNOVATION

OBJETS D’INNOVATION

INTENSITÉS D’INNOVATION

Les quatre NATURES d’innovation

TECHNOLOGIQUE

L’innovation technologique consiste à créer ou à intégrer une technologie nouvelle ou améliorée, ou une combinaison de technologies, avec pour objectif de répondre à un besoin du marché ou anticiper sur des besoins actuels ou futurs.

Illustration
Les vélos en libre-service, qui modifient la manière d’utiliser le vélo, qu’on ne possède plus mais qu’on loue; les mobiles de nouvelle génération, qui, en plus de téléphoner, proposent de payer, écouter de la musique, photographier, etc. Mais aussi l’Occitane et ses cosmétiques à préparer soi-même, les compotes Materne que l’on peut apporter partout.

USAGE

L’innovation d’usage est le changement introduit dans la manière d’utiliser le produit ou de consommer le service. La mise en place d’une nouvelle facilité d’usage pour répondre à des besoins du marché ou anticiper sur des futurs besoins.

Illustration
Les vélos en libre-service, qui modifient la manière d’utiliser le vélo, qu’on ne possède plus mais qu’on loue ; les mobiles de nouvelle génération, qui, en plus de téléphoner, proposent de payer, écouter de la musique, photographier… mais aussi l’Occitane et son cosmétique à préparer soi-même, les compotes à boire Materne que l’on peut amener partout…

SOCIALE

L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou le service que le mode d’organisation et de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations, etc.

Illustration
La Grameen Bank propose des microcrédits à destination de populations spécifiques, Max Havelaar propose le commerce équitable qui permet de rétribuer de façon plus juste les producteurs…

AUTRE NATURE

Les natures d’innovation peuvent être très diverses. L’état de l’art actuel distingue principalement l’innovation technologique, l’innovation d’usage et l’innovation sociale. Il est rare que l’objet d’innovation ne soit pas en relation avec l’une de ces trois natures alors qu’il crée de la valeur supplémentaire et apporte un avantage concurrentiel. Pour ne pas se fermer à d’autres natures d’innovation, et même si elle n’est pas recommandée, la nature « autre » a été créée. Il s’agit le plus souvent d’innovations créatives et artistiques (recettes, concepts, look and feel, mode, goûts alimentaires, loisirs, architecture, métiers d’art, etc.) dont la défendabilité est très délicate (gros investissements marketing / marque) et l’avantage concurrentiel très aléatoire (sauf si la zone de chalandise est restreinte). Attention, il peut s’agir d’une évolution normale de l’entreprise qui s’adapte à un environnement cyclique (non innovant).

Innovations technologiques

Innovations sociales

Innovations d’usage

Innovations d’autre nature

Les quatre OBJETS d’innovation

INNOVATION DE PRODUITS (OU SERVICES)

L’innovation de produits ou services est la création ou l’amélioration d’un produit ou offre d’une prestation de services qui crée une valeur nouvelle ou supplémentaire pour le marché.

Illustration
Le premier ordinateur personnel Macintosh, l’iPad, la voiture hybride, le stylo à bille Bic, etc.

INNOVATION DE PROCÉDÉS (OU PROCESSUS)

L’innovation de procédés ou processus correspond à la mise en œuvre de nouvelles techniques ou l’amélioration des techniques pour la production de biens ou la réalisation de prestations de services. Elle intègre la mise au point ou l’adoption de méthodes de production, de servuction, mais aussi de logistique, nouvelles ou améliorées.

Illustration
La gestion de production assistée par ordinateur (G.P.A.O.), la culture hors-sol (production de certains légumes toute l’année), le self-service dans la restauration (McDonald’s), le système de traçabilité des marchandises par code-barres, etc.

INNOVATION MARKETING (OU COMMERCIALISATION)

L’innovation marketing ou de commercialisation implique des changements significatifs dans la conception/design, dans le conditionnement/emballage du produit ou du service, dans son mode de commercialisation, sa promotion, son modèle économique ou sa tarification.

Illustration
Les offres fidélité du Club ORCHESTRA (achat des vêtements à moindre coût grâce à un abonnement), le système de fidélisation client par carte magnétique, les formules «tout-inclus» du Club Med au début des années 80, la presse gratuite fondant la totalité de ses revenus sur la publicité, tout comme la monétisation de l’audience des sites Web.

INNOVATION ORGANISATIONNELLE

L’innovation organisationnelle consiste à introduire une nouvelle méthode ou une méthode améliorée dans les pratiques de management de l’entreprise, l’organisation du travail ou les relations extérieures (coopération, stratégie d’alliance, etc.). L’innovation d’organisation est liée aux aspects humains/managériaux de l’entreprise.

Illustration
La nouvelle organisation matricielle de Renault qui a permis la création de la Twingo, la stratégie d’alliance «Star Alliance» regroupant pour la 1ère fois des compagnies aériennes et qui a ainsi permis de proposer aux clients une gamme d’offres plus élargie.

Liens utiles

Innovations de produits

Innovations de commercialisation

Innovations de procédés

Innovations d’organisation

Les quatre INTENSITÉS d’innovation

RUPTURE

L’innovation de rupture est la modification profonde de l’état de la technique et/ou des conditions d’usage par le marché ou d’une nouveauté sociale majeure. L’innovation de rupture permet un changement majeur de l’état de l’art par rapport à la concurrence pour créer de nouveaux marchés et/ou modifier les comportements de consommation. Elle peut avoir un caractère radical, voire révolutionnaire. Le niveau de risque et d’incertitude est très élevé, voire parfois total. Le marché est souvent à créer.

Illustration
Passage de la cassette VHS au DVD, passage de la location du DVD à la VOD, création du téléphone mobile, les verres de contact, le premier hôtel de glace, le McDrive qui permet de commander au volant et manger dans la voiture, etc.

INCRÉMENTALE

L’innovation incrémentale ne bouleverse pas les conditions d’usage et l’état de la technique ou de l’offre sociale, mais y apporte une amélioration sensible. Le niveau de risque et d’incertitude est élevé à modéré. Le marché est souvent concurrentiel (concurrence directe ou indirecte).

Illustration
Remplacement des souris à bille par des souris optiques, remplacement des verres de contact par des lentilles de contact, évolutions successives du téléphone portable (2G, 3G, etc.).

ASSEMBLAGE

L’innovation d’assemblage associe plusieurs offres ou innovations existantes pour en créer une nouvelle. L’association de deux ou plusieurs composants d’un produit ou service peut amener à une innovation caractérisée d’assemblage. C’est la combinaison des composants qui permet une amélioration du produit ou service et/ou de nouvelles performances. Le niveau de risque et d’incertitude est modéré. Le marché peut être à créer.

Illustration
La Kinect Xbox qui associe une caméra de télémétrie d’Israeli au software développé par Microsoft vidéo, le kitesurf qui associe le principe de la planche de surf avec une voile de type parapente, les mashup Web 2.0 assemblant l’API Google Maps avec l’API Microsoft Virtual Earth, les premières offres packagées dans le tourisme (hôtel, golf, spa, découverte, etc.).

ADAPTATION

L’innovation d’adaptation consiste à dupliquer ou à adapter une innovation d’un secteur vers un autre secteur, ou d’un usage vers un autre usage. C’est l’adaptation d’une solution précédemment connue sur un secteur, mais comportant les modifications nécessaires pour son application dans d’autres conditions, notamment son adaptation aux conditions locales. Le niveau de risque et d’incertitude est relativement faible. Le marché est souvent concurrentiel.

Illustration
L’Autolib’, inspirée du Vélib’, concept de «drive» pour les courses en hypermarché inspiré du «drive» restauration rapide, le emballage de la compote à boire Materne, inspiré par le berlingot de lait concentré Nestlé, etc.

Liens utiles

Intensité de rupture

Intensité d’assemblage

Intensité incrémentale

Intensité d’adaptation

Vous avez un projet en innovation?

Contactez l’un de nos conseillers pour avoir un accompagnement complet de votre projet d’innovation.

2 + 14 =

Abonnez-vous à notre infolettre

Pour ne rien manquer de nos activités et des nouvelles de l’écosystème.

© Innovation 02 | Créé avec passion par l’équipe TNT Atelier